Straight ahead / Abbey Lincoln

Lincoln, Abbey , (chant)
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Résumé
Mannequin, comédienne, poète, peintre, universitaire, activiste, auteure, compositrice et interprète, Abbey Lincoln a véritablement inventé un timbre et un flow uniques, en rupture avec tous les canons esthétiques, qui ne ressemblent à aucun autre – sauf peut-être, de loin, à Billie Holiday. Un chant qui a clivé comme peu d’autres le petit monde souvent comique – et volontiers sexiste – des « amateurs de jazz », provoquant les sarcasmes les plus stupides : « elle chante faux », « elle ne serait rien sans son mari » (Max Roach, qui a partagé sa vie huit ans) et autres abjections. Dans la lignée du « We Insist ! » de Max Roach paru l'année précédente, également sur le label Candid, on découvre plus en avant la chanteuse dans ce disque paru sous son nom. Dans ce grand cru 1961, qui pour l'accompagner ? Rien de moins que Coleman Hawkins, Eric Dolphy, Max Roach, Mal Waldron, Booker Little, Art Davis, Julian Priester et Walter Benton. Un effectif qui rappelle inévitablement les workshops de Charles Mingus.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Commentaires
Recherche catalogue
Ma Carte
Veuillez réessayer

Suggestions