Ethiopian modern instrumental [disque vinyle] / Mulatu Astatke

Astatke, Mulatu, (1943-....)
Titre
Ethiopian modern instrumental [disque vinyle] / Mulatu Astatke
Description
1 disque : 33 t. ; 30 cm + 1 pochette
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Résumé
Les traditions ethiocentriques centenaires des ethiopiens est sans doute l’explication de leur forte identité musicale, assez imperméables aux autres influences africaines. L’influence de la musique latine, si importante dans l’afrique de l’ouest et le congo, a été repoussée en Ethiopie, malgré les brillants efforts de Mulatu Astatke. Il a été le premier et pendant longtemps le seul éthiopien avoir étudié la musique à l’étranger (Angleterre et USA). A la fin des années 60, il ramené l’«éthio-jazz», ainsi qu’une passion pour les rythmes latins qui n’était pas facilement partagées par le public éthiopien. Dès 1966, il a sorti un single et deux albums aux États-Unis intitulée « Afro latin soul » (et un troisième LP, Mulatu of Ethiopia en 1972), avec son Quintet éthiopien composéede musiciens américains et latino-américains (sur Worthy records). C’était trois ans avant la première tournée américaine de Fela et six ans avant la percée de Manu Dibango grace à son « soul Makossa » sur les marchés occidentaux. Tout cela pour montrer à quel point l’histoire de la modernité musicale du continent africain devrait être reconsidérée à la lumière de l’aventure éthiopienne, même si cette étincelle solitaire n’avait que peu de rapport, musicalement ou idéologiquement avec la ‘révolutions musicales initiées notamment par le highlife ghanéen, le jazz sud-africain, la rumba congolaise ou, beaucoup plus tard, par l’afro beat de Fela “.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Commentaires
Recherche catalogue
Ma Carte
Veuillez réessayer

Suggestions